Appel des 666

Contre le délit de blasphème !

Et le retour de l’Ordre moral !

 

* * *

 

ASSEZ ! Assez de cléricalisme ! Assez d’ordre moral !

LIBERTE ! Liberté de conscience ! Liberté de création !

 

 

Il ne se passe plus un jour sans que les gardiens religieux du dogme, de tous les dogmes, veuillent interdire aux citoyens de ce pays d’avoir une libre expression sur les sujets de société.

 

Après les tentatives de l’AGRIF (création du Front National de Jean-Marie Le Pen et de Bernard Antony) de faire réprimer les critiques contre « l’identité chrétienne et française », les évêques catholiques français ont créé l’association  Croyances et libertés.

 

Leurs objets sont clairs : interdire toute critique artistique et humoristique du culte catholique.

 

Leurs résultats : l’arrêt d’une campagne de publicité de Volkswagen moyennant une indemnité de 5 millions de Francs. Une décision en première instance et en appel contre une publicité murale sur une féminisation du tableau de la  Cène de Léonard de Vinci.

 

Les pressions de Croyances et Libertés ont amené les responsables de Canal + à s’excuser sur un sketch des Guignols sur Benoît XVI et à ne pas le rediffuser dans la rétrospective du dimanche suivant.

 

Des responsables du judaïsme et de l’Islam s’allient de concert pour accréditer l’idée que les religions, les ministres des cultes, leurs rites et leurs symboles  exigent le respect et ne peuvent être tournés en dérision ni détournés à d’autres fins.

 

D’autres associations déposent plainte contre des professeurs lorsque des faits historiques relatifs à certaines religions sont évoqués en classe. On tente d’assimiler la critique des croyances religieuses ou leur dérision au délit de racisme.

 

Devant la récente déferlante médiatique en matière d’idolâtrie papale, on est en droit de s’interroger aussi sur la liberté des journalistes à traiter de manière objective l’information. 

 

Il est intolérable d’interdire !

 

La loi de séparation des Eglises et de l’Etat du 9 décembre 1905 fait de la croyance religieuse et de l’athéisme une stricte affaire privée. Comment pourrions-nous accepter, nous citoyens d’une République laïque, qu’il soit désormais interdit de porter une critique sur une religion ou d’une conception métaphysique, quelle qu’elle soit ?

 

Force est de constater que le délit de blasphème, répandu dans de nombreux pays en Europe, est en train de s’imposer en France.

 

Chacun doit avoir le droit, dans la République, d’exprimer ses opinions  en toute liberté.  Avec Beaumarchais, nous continuerons de proclamer : « Sans liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur ».

 

Le droit de rire

 

Partisans de la liberté absolue de conscience, nous proclamons avec l’humoriste Pierre Desproges : « On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui ! ». Nous réclamons toute la licence en art. Nous exigeons le respect absolu de la création artistique, sans dogme ni tabou.

 

Nous appelons tous les citoyens français, les artistes, les journalistes, les laïques, les humanistes, les rationalistes, les libres penseurs, les syndicalistes, les militants à signer et à faire signer massivement cet appel pour le strict respect de la liberté de création et d’expression.

 

Premiers signataires :

 

Christian Eyschen, Rédacteur en chef de la Raison, mensuel de la Libre Pensée :

Johannés Robyn, Président de l’Union des  Athées

 

 

Je signe cet appel:

 

Nom :………………………………………….   Prénom :……………………………………………….

Adresse :…………………………………………………………………………………………………..

Qualité :……………………………………………………………………………………………………

 

 

 

Appel à retourner à : - Christian Eyschen – Appel des 666  –  Libre Pensée -17 allée des Tilleuls 92150 Suresnes. Mail : « christian.eyschen@wanadoo.fr ». - Jean-Marc Capmarty – Appel des 666 – Union des Athées – 20 Bd de Lagny 77600 Bussy St Georges. Mail : « jean-max.capmarty@chello.fr »