Actualité
   
Déclaration de l'Union des Athées aux Assises Nationales Laïques du 24 juin 2001

La MASSIFICATION de l'enseignement n'est pas la même chose que sa DEMOCRATISATION. Depuis les années soixante dix du siècle dernier il y a eu indéniablement démocratisation QUANTITATIVE de l'enseignement et ALLONGEMENT des scolarités. Le budget de l'Education nationale est devenu le premier budget de l'Etat. Mais dans le même temps les contenus enseignés connaissaient des réductions en quantité et des altérations en qualité. Il y a donc eu tromperie sur la marchandise. Au moment où les larges masses accédaient à l'éducation nationale, celle-ci se dérobait sous prétexte d'adaptations à de nouveaux publics et de rénovation pédagogique.

En les jugeant incapables de faire les efforts nécessaires on témoignait en fait d'un grand mépris pour les enfants des couches populaires. On aurait voulu faire croire aux gens du peuple que leur irruption en masse dans l'enseignement secondaire et supérieur provoquait fatalement la baisse du niveau qu'on ne s'y serait pas pris autrement. Tout cela pour dissimuler que le sabotage du droit à l'instruction a été organisé sciemment par les gouvernements successifs.

Le souci affiché par le ministère de “professionnaliser” les enseignants en termes d'animateurs et de “médiateurs” a contribué à brouiller l'image du métier et à les décrédibiliser aux yeux de la population et aux leurs propres. Pendant ce temps là l'éducation à l'esprit critique et à l'autonomie intellectuelle a reculé et la violence s'est emparé des établissements scolaires. On ne peut s'empêcher de faire un rapprochement entre ces phénomènes.

Alors qu'on arrive par des moyens artificiels à accorder un bac dévalué à 80% des candidats, c'est bien en fait 80% de la population que l'on amuse à des animations et que l'on prépare à tomber dans toutes les impostures et toutes les superstitions. Il y a un recul organisé de l'histoire, de la philosophie, de l'esprit scientifique, bref des Lumières toujours réservées aux élites, soit 20% de la population, comme aux Etats-Unis.

Nous dénonçons une école à deux vitesses qui maintient et accentue les inégalités.



ACCUEIL | PRESENTATION | MANIFESTE | AVIS AUTORISES | LES ATHEES | STATUTS |
CHRONIQUE | ACTUALITE | RUBRIQUE LITTERAIRE | LA TRIBUNE | ARCHIVES | ACTIONS | BOUTIQUE |
CARNET D'ADRESSES | ADHESION-CONTACT |

Copyright © Union des Athées 2001