La chronique
   
MATIERE A PENSER

THE STRANGE CASE 0F Mrs HUDSON'S CAT
Colin Bruce 1997 Addison-Wesley Longman Publishing Company

L'ETRANGE AFFAIRE DU CHAT DE Mme HUDSON
et autres nouvelles policières résolues grâce aux progrès de la physique
Colin Bruce 1998
Traduit de l'anglais par Alain Bouquet Flammarion


Même “dématérialisée” et soumise à mille paradoxes “la matière” est ce sans quoi il n'y aurait pas de pensée. C'est pourquoi les matérialistes et les athées trouveront un vif plaisir à lire ce livre qui, sous couvert d'un sympathique pastiche des enquêtes de Sherlock Holmes et de son fidèle Watson, présente douze paradoxes actuels de la matière ou “changements de paradigmes scientifiques” qui affectent :

1- La Terre tourne depuis Copernic et Gaulée, mais surtout depuis L. Foucault et son pendule.

2- L'énergie obéit à des lois de conversion d'une forme à une autre selon J. P. Joule.

3- On peut déterminer la taille des atomes (Einstein).

4- La radioactivité mise en lumière par Becquerel, Pierre et Marie Curie montre que les atomes ne sont pas réellement insécables et peuvent être “transmutés”.

5- La paradoxale constance de la vitesse de la lumière s'accompagne de l'abandon de la notion classique du caractère absolu de l'espace et du temps.

6- L'expérience de pensée des célèbres jumeaux montre que la simultanéité n'est pas un concept absolu.

7- Il n'y a pas de communication plus rapide que la lumière.

8- Il y a équivalence entre la masse et l'énergie.

9- La théorie quantique stipule que “la nature de la réalité” semble dépendre de la nature de l'expérience que l'on mène sur elle.

10- Une mesure en un lieu peut instantanément affecter une particule éloignée.
L'effet d'observateur ou effet de Zénon quantique qui s'applique aux chats ou aussi bien à des ions de béryllium piégés dans un champ magnétique.

12- Enfin l'interprétation quantique des mondes multiples (Hugh Everett 1957).

Grâce à une astuce anachronique (poser des problèmes du 20ème et du 21 siècle à l'époque des héros de Conan Doyle) les nouvelles imposent un rythme haletant. Ce brillant parallèle entre recherche scientifique et fantastique garanti n'éloigne pas du réel mais y ramène. “Quand Copernic introduisit son point de vue (prudemment posthume CC) d'un système solaire centré sur le Soleil, cela a été présenté comme un simple artifice mathématique pour simplifier les calculs. La question de savoir si la Terre bougeait réellement ou non semblait dénuée de toute importance pratique. Mais aujourd'hui, nous ne pourrions pas comprendre un phénomène aussi banal que a météorologie, sans même parler du lancement de vaisseaux spatiaux, sans tenir compte de cette réalité” (C. Bruce pp. 290 et 291).

Le réel existe et c'est l'aventure, qui balaie les prétentions aux certitudes endormantes.
Claude Champon et Tribune des Athées    le 14/07/2001



ACCUEIL | PRESENTATION | MANIFESTE | AVIS AUTORISES | LES ATHEES | STATUTS |
CHRONIQUE | ACTUALITE | RUBRIQUE LITTERAIRE | LA TRIBUNE | ARCHIVES | ACTIONS | BOUTIQUE |
CARNET D'ADRESSES | ADHESION-CONTACT |

Copyright © Union des Athées 2001