La chronique
   
PETIT GLOSSAIRE DE L'ATHEISME

ASTROLOGIE : Matérialisme des imbéciles qui confondent les ordres de grandeur. L'astrologie a longtemps abrité des observations qui ont conduit à l'astronomie scientifique. Elle ne subsiste de nos jours que comme une industrie superstitieuse méprisable. Les religions monothéistes qui se présentent comme évoluées reposent sur elle et ne l'ont pas abolie.

ATHEE : Homme qui ne se contente pas de nier l'existence des divinités, mais refuse de croire.

CONSCIENCE : Illusion souple. “La conscience est une chaussette qui prend la forme du pied.” (Gilles Aillaud Vermeer et Spinoza BOURGOIS 1987)

CREATION : Principe absurde qui se nie lui-même, puisque supposant en dernier ressort une réalité incréée.

CROIRE : Posture décalée des êtres humains humiliés qui se jugent trop faibles (je crois qu'il va pleuvoir) ou trop forts (moi, humble vermisseau, j'affirme ... l'existence de dieu).

EGLISES : Sectes reconnues. Organisations sociales de pouvoirs symboliques et hiérarchiques. Bureaucraties visibles ou dissimulées, grandes ou petites, les églises pratiquent pressions physiques et manipulations mentales en elles-mêmes et en dehors. Reconnaissables aux indices FRI-PO (fric et pouvoir) et MY-MI (mystère et miracle).

HISTOIRE : Discipline à prétention scientifique et, à ce titre, toujours remise en cause et relative.

HUMANISME : Prise de conscience de la solitude de l'homme.

HUMANITE : En extension l'ensemble des humains réels et possibles, passés, présents et à venir ; en compréhension la qualité qui constitue les hommes individuels en humains. Les frontières de l'humanité ne sont pas fixes.

LIBERTE D'EXPRESSION : La seule faculté de penser et d'exprimer librement ses pensées, quelles qu'elles soient (sans la liberté de se tromper aucune vérité n'est envisageable).

MATERIALISME : Pensée qui ne postule aucun élément étranger aux manifestations de la matière.

REACTIONNAIRES : Réponses naïves aux problèmes humains, toujours opprimantes (interdits religieux, rites barbares, atteintes aux corps et aux libertés symboliques).

RELIGIONS : Organisations de masses des croyances. Les religions ne constituent que la partie émergée de l'iceberg magique de la pensée (in)humaine. Il y a des “religions” laïques, scientistes, politiques, aussi exécrables que les entreprises “religieuses”.

SCIENCES : Entreprises humaines méthodiques qui excluent autant que possible les facteurs irrationnels et progressent par remises en cause successives; permettent de maîtriser le réel avec plus d'efficacité que les implorations ou manoeuvres affectives archaïques.

SECTES : Eglises qui cherchent encore à être reconnues. Comme les églises leurs moteurs sont : la culture d'un mystère et la recherche du pouvoir, en dernier ressort financier. Reconnaissables aux indices FRI-PO (fric et pouvoir) et MY-Ml (mystère et miracle).

Claude Champon et Tribune des Athées



ACCUEIL | PRESENTATION | MANIFESTE | AVIS AUTORISES | LES ATHEES | STATUTS |
CHRONIQUE | ACTUALITE | RUBRIQUE LITTERAIRE | LA TRIBUNE | ARCHIVES | ACTIONS | BOUTIQUE |
CARNET D'ADRESSES | ADHESION-CONTACT |

Copyright © Union des Athées 2001