La chronique
   
ALGERIE, ISRAEL ET MODERNITE


A Paris une association la SEM (Synergie Europe Méditerranée) se présente comme un centre interculturel laïque judéo-arabe. Dans l'époque que nous vivons, c'est sympathique.

Alléchés par l'annonce d'une réunion-débat entre Rachid A. (président de la SEM), algérien, et Yaakov M., professeur israélien, deux membres du Bureau de l'Union des Athées ont assisté à ce débat qui était aussi l'occasion de présenter le livre de Y. M. “La foi athée des juifs laïques” (sic), édité par R. A. et préfacé par Albert Memmi qui ne se prive d'ailleurs pas de fustiger les facilités un peu outrées du titre !

J'ai été déçu par les prétentions affichées de l'entreprise. Dés le début la question avait été correctement posée de savoir comment opposer la modernité à l'islam, au judaïsme et à toute prétention religieuse de régenter les sociétés.

L'orateur israélien avait la tâche la plus facile. Israël est le seul pays moderne et développé du Proche-Orient. Mais à quel prix pour lui et pour les autres peuples de la région ? Pas un mot là-dessus et plutôt une dénégation constante : le sionisme est d'origine essentiellement laïque (les laïques doivent-ils en être fiers ?), la religion est faible en Israël, les gens aspirent à des célébrations à la carte (Bar Mitsva laïques) et à ne plus subir les ordres des rabbins. Reste à asseoir une sorte d'édifice de confort juridique et culturel individuel.

L'orateur algérien, qui avait lancé la problématique de la modernité et du développement, n'est jamais revenu sur le sujet pour dire ce qu'il entendait par modernité et préconisait comme ligne de front idéologique contre l'islam. On s'est largement contenté de déplorer la lâcheté ou les calculs de certains intellectuels arabes soucieux de ne pas s'opposer aux ulémas.

Il me sembla alors que tant que la modernité ne serait pas définie ni revendiquée avec esprit de suite, il n'y aurait personne pour s'en réclamer et pour s'opposer fermement aux menaces et chantages du genre : “renégats”, “récitez d'abord la profession de foi”.
Les musulmans et les islamistes sont capables d'utiliser des ordinateurs ou de piloter des avions. Mais ils restent tributaires d'inventions de l'occident, en aval, et non à la source du progrès technique et scientifique qui constitue l'horizon du monde actuel.

Averroès toujours invoqué avec sa théorie des “deux vérités” n'est pas utilisé. Comment n'est-il pas possible en 2002 de dire fermement qu'on peut se déployer aussi complètement dans la “vérité” de la méthode de recherche scientifique (expériences, mesures, vérifications, connaissance approchée) que dans la “vérité” religieuse (pour les croyants) de la loi divine ?!

Toute réponse en termes juridiques et culturels de valeurs morales et de réforme des droits n'est que bouche-trou et laisse la question entière. Les religieux restent les maîtres à ce jeu là. Ce qui marche pour Israël (et encore il y aurait beaucoup à dire sur l'influence des deux partis religieux ET d'extrême droite qui soutiennent Sharon et sur l'imprégnation religieuse du projet sioniste) n'est pas vrai pour l'Algérie ou le Maroc (écrit après les élections de septembre 2002).

Tant que la modernité ne sera pas revendiquée comme ce qu'elle est, c'est-à-dire un processus matérialiste de méthode de connaissance et de pratique, la base affirmative et positive d'une autre vie manquera. J'ajoute que c'est le seul moyen pratique de promouvoir la réalité des droits des femmes et non le perfectionnement de quelque code de la famille que ce soit (car, que cela plaise ou non, la famille n'est jamais une réalité moderne, alors que le travail notamment des femmes, l'est). Des libérations modernistes purement individuelles ne feront qu'alimenter l'exode des cerveaux et le développement... ailleurs (Israéliens allant faire carrière aux USA, Algériens en France...). Voilà où mène la seule “foi en l'homme”.


Claude Champon et Tribune des Athées 30/9/2002



ACCUEIL | PRESENTATION | MANIFESTE | AVIS AUTORISES | LES ATHEES | STATUTS |
CHRONIQUE | ACTUALITE | RUBRIQUE LITTERAIRE | LA TRIBUNE | ARCHIVES | ACTIONS | BOUTIQUE |
CARNET D'ADRESSES | ADHESION-CONTACT |

Copyright © Union des Athées 2001