La chronique
   
PHILATELIE SACREE


Alan Silver, un immigré sud-africain en Israël, étudiait la série de timbres émis par l'Etat hébreu sur le thème des mois de l'année. “A l'aide d'une loupe, (il) a constaté que le timbre du mois d'Eloul comportait plusieurs occurrences du nom de Dieu, ce que la loi juive n'autorise qu'à des fins sacrées” (Jérusalem Post).
Il l'a montré à son rabbin, “qui a stipulé que la loi juive interdit formellement d'utiliser le timbre d'Eloul. Il n'est pas permis de l'acheter, a-t-il dit, et si vous en possédez, vous ne devez pas les jeter à la poubelle, mais les mettre dans la collection des textes sacrés qui servent aux enterrements”.


Ce n'était pas le premier timbre à être contesté. Celui qu'on avait créé en hommage au rabbi de Loubavitch, Menahem Mendel Schneerson, s'est heurté à l'opposition de certains de ses disciples qui ont prétendu qu'il n'était “pas mort”.
Et d'autres personnes “ont déclaré qu'il était inconvenant qu'un timbre représentant leur rabbin soit léché dans le dos et oblitéré devant'.
Ce timbre n'a pas été émis.



Source: “Réveillez-vous !” du 8 janvier 2003. Il s'agit de l'organe des “Témoins de Jéhovah” pas en retard quand il s'agit de débiner une autre religion concurrente. Quels déconneurs ces Témoins!


Claude Champon et Tribune des Athées



ACCUEIL | PRESENTATION | MANIFESTE | AVIS AUTORISES | LES ATHEES | STATUTS |
CHRONIQUE | ACTUALITE | RUBRIQUE LITTERAIRE | LA TRIBUNE | ARCHIVES | ACTIONS | BOUTIQUE |
CARNET D'ADRESSES | ADHESION-CONTACT |

Copyright © Union des Athées 2001