La chronique
   
ET SI L'ON PARLAIT DU FAIT A-RELIGIEUX


Notre amie Nelly Moïa du Luxembourg (prix de l'Union des Athées 1995 pour “Géint d'Pafen”) est une pionnière dans la détection de l'introduction du “fait reliqieux” dans les écoles. Grâce à elle nous pouvons connaître par sondage l'opinion des principaux intéressés, les élèves de ce petit pays si européen, interrogés en 1967 et en 1997.
La première enquête de 1967 a été publiée en tribune libre dans le Taqeblatt du 16 juin 1990 (le sujet devenait intéressant peut-être après tant de temps ...).
La seconde de 1997 a paru dans le d'Letzburger Land de janvier 1999.

1967: Huit questions ont été posées à 131 élèves de première en 1967 (83 garçons et 48 filles).

Q1 : Quelles sont les matières au programme que vous considérez comme utiles et importantes pour votre éducation?
Sur 131 élèves l5 mentionnent la doctrine chrétienne (DC) généralement en dernière place chez les garçons, sinon en 6° - 10° place: chez les filles elle vient généralement en 3° place ou encore en 4° ou 5° Trois des élèves qui la nomment trouvent qu'elle prend trop de place.

Q2: Quelles matières voudriez-vous voir occuper une place plus large? Aucun élève ne mentionne la DG.

Q3: Quelles matières vous paraissent occuper une place trop large par rapport à leur importance ?
19 filles et 68 garçons mentionnent la DC. Ces mêmes élèves désirent augmenter les leçons en langues et en sciences. Dans la section latine la presque totalité des filles saute sur le latin ou les maths. il ne s'agit donc pas de paresse.

Q4: Croyez-vous nécessaire qu'un cours de morale soit lié à une confession religieuse précise?
25 oui, 103 non.

Q5: Fréquenteriez-vous un cours de morale non confessionnelle à la place du cours de DC? Oui ? Non?
91 oui, 6 non pour motif religieux (ex “le décalogue suffit”).

Q6: Votre avis sur la messe scolaire obligatoire? 14 d'accord, 110 contre l'obligation.

Q7: Qu'appréciez-vous dans le cours de DC ?
Rien (55). autres sujets : le prof qui se donne beaucoup de peine, “leur” façon de comprendre la vie

Q8 : Que reprochez-vous au cours de DC ?
“Tout”, “d'exister”, “son manque d'objectivité ”. “son fanatisme”, “un régime de dictature”, “superficialité, ennui, monotonie”.


1997 : On avait demandé à un nombre représentatif de lycéen/nes australien/nes d'ordonner dix-huit valeurs selon le degré d'importance qu'ils/elles leur attribuaient. Résultat publié dans le Freethinker anglais:

1 Avoir de bons amis
2 Une bonne éducation
3 Un emploi sûr
4 Développer mes talents
5 Une vie de famille heureuse
6 Préserver la Terre pour les générations futures
7 Protéger les animaux
8 Un chez soi agréable
9 Voyager
10 Gagner beaucoup d'argent
11 Lutter contre la pollution
12 Se marier
13 Aider les autres dans le besoin
14 Aider mon pays
15 Faire quelque chose de valable pour la société
16 Avoir de l'influence sur les autres
17 Suivre les principes de ma religion
18 Etre actif en politique

L'enquête fut appliquée au Luxembourg sur 274 élèves du secondaire classique de 13 classes de 4° à 1° éparpillées dans près d'une demi-douzaine d'établissements. Résultats :

1 Avoir de bons amis 70
2 Une vie de famille heureuse 70
3 Un agréable chez soi 35
4 Une bonne éducation 20
5 Un emploi sûr 17
6 Se marier 13
7 Préserver la Terre 11
8 Gagner beaucoup d'argent 9
9 Développer ses talents 9
10 Protéger les animaux 7
11 Voyager 6
12 Lutter contre la pollution 4
13 Aider autrui 3
14 Etre utile à la société 2
15 Aider son pays O
16 Avoir de l'influence O
17 Etre actif en politique O
18 Suivre les principes de sa religion O

Commentaire de Nelly Moïa: “Ce qui est proprement impressionnant, c'est la façon dont les votes sont massés en tête et en queue de file. C'est la ruée quand il s'agit de donner les premières places aux amis, à la famille, à un chez soi agréable; vers la fin politique et religion sont écartées avec une indifférence teintée d'impatience, de mépris, dirait-on.”

Autres exploitations du sondage :

Les valeurs les moins souvent en dernière place sont :
Amis 0
Famille 3
Education 3
Emploi 3
Chez soi 4

Les votes pour la religion sur les trois dernières places (218 élèves sur 274) sont:
En 18° place: 144 En 17° place : 55 En 16° place: 19


Le Grand-Duché du Luxembourg est un pays qui a peut-être inspiré Jack Lang (en voisin), Régis Debrav. Luc Ferry et Xavier Darcos. Mais on voit le résultat des milliers d'heures d'instruction religieuse (lR) dispensées à la jeunesse dans l'enseignement (public !).


P.c.c.        Claude Champon et Tribune des Athées 09/02/2003



ACCUEIL | PRESENTATION | MANIFESTE | AVIS AUTORISES | LES ATHEES | STATUTS |
CHRONIQUE | ACTUALITE | RUBRIQUE LITTERAIRE | LA TRIBUNE | ARCHIVES | ACTIONS | BOUTIQUE |
CARNET D'ADRESSES | ADHESION-CONTACT |

Copyright © Union des Athées 2001